Les heures miroirs, que faut-il en savoir ?

by:

Divers

Il vous est certainement déjà arrivé de tomber sur une heure à chiffres doublés pendant que vous essayiez de consulter une horloge ayant un affichage numérique. Ces heures aux chiffres en double sont ce que le psychanalyste Jung appelle les heures miroirs. D’autres encore parlent d’heures jumelles. Les heures miroirs, que faut-il en retenir ? On en parle dans ce billet.

Les heures miroirs, quelle interprétation faut-il en faire ?

Des exemples d’heures miroirs sont 01h01, 02h02, etc. Vous êtes très certainement déjà tombé sur une heure miroir en consultant votre horloge numérique ou en regardant l’écran de votre téléphone. De nombreuses légendes racontent que lorsque cela vous arrive de façon répétitive, il ne s’agit pas d’un simple fruit du hasard.

Selon Carl Gustav Jung, le psychanalyste suisse qui a découvert les heures miroirs, la synchronicité des heures représente un fait réel. Sa signification et son interprétation sont associées à plusieurs domaines du monde ésotérique à savoir la numérologie, l’astrologie, la tarologie, l’étude des anges gardiens, les arts divinatoires, etc.

Quel message les heures miroirs véhiculent-elles ?

En tant qu’être humain, vous avez un ange gardien dont la mission est de veiller sur vous et sur votre bien-être. Pour vous mettre à l’abri du danger et garantir votre sécurité, cette entité spirituelle communique avec vous par plusieurs moyens. Les rêves constituent le canal principal par lequel les anges gardiens transmettent des messages. Ils peuvent aussi entrer en contact avec vous via vos émotions en vous insufflant une sensation de peur ou un mauvais pressentiment.

L’heure miroir est également un de nombreux moyens de communication dont les anges gardiens se servent pour vous donner des avertissements. Vous observez alors souvent ces chiffres en double lorsque vous consultez l’heure.

Il se cache derrière les heures jumelles un message que vous devez essayer de déchiffrer pour tirer parti de l’aide précieuse de ces entités positives.

Comments are closed.