Le retour à l’école ce 11 Mai : la renonciation de Philippe Edouard

by:

Divers

Depuis l’avènement du covid-19 en France, toutes les écoles, collèges et lycées sont fermés, mais très récemment, le Président français a jugé bon qu’on rouvre les portes de l’école. Un souhait qui ferait retourner à l’école les enfants qui ont encore une lacune importante, cette décision ou volonté est prise à bras le corps par Edouard Philippe qui n’a malheureusement pas pu atteindre cet objectif. Cette décision bien qu’étant noble est controversée à divers niveaux, en considération de l’ampleur que prend le coronavirus, Edouard Philippe a dû renoncer.

Pourquoi a-t-il renoncé à sa décision de retour à l’école ?

Le gouvernement français se donnait tous les moyens pour favoriser le retour des enfants à l’école et mettait même rigoureusement l’accent sur le jour du dé-confinement. Mais à la surprise de tous, le gouvernement est revenu sur ses pas en mentionnant que ce retour serait facultatif, c’est là qu’ils ont sorti les fameuses cartes rouges et vertes. Des cartes qui sont respectivement pour la fermeture de certaines écoles ou pour leur ouverture en tenant compte de la tension des hôpitaux. Renseignez-vous plus sur www.barbanews.com/tag/edouard-Philippe.

Grande a été notre surprise d’apprendre que le gouvernement ou Edouard Philippe est confronté à la réalité démocratique. Le gouvernement perd de jour en jour sa crédibilité dans cette affaire avec ses décisions aléatoires, mais non exécutées ; les maires s’opposent à cette réouverture des écoles et les préfets se doivent de respecter selon Philippe.

Le gouvernement décline sa responsabilité aux maires

Dans la foulée des décisions gouvernementales, les maires de toute la France, s’étaient unis pour manifester leur aversion par rapport au retour à l’école des enfants, car ils craignent les plaintes des parents. La responsabilité incombe peut-être au gouvernement, mais elle impacte plus les municipalités qui sont directement en contact avec les parents et quand ça va dégénérer, ça les reviendra en 1er.

Ces décisions toutes azimutées du gouvernement sans objectivité du gouvernement prouvent au français que ce gouvernement manque véritablement de couilles pour conduire la destinée de ce pays.

Comments are closed.